Neomouv, Vélo électrique conçu en France, VAE Ville - VTC - VTT

Choisir son vélo électrique

Comme vous pouvez le constater, un vélo à assistance électrique c'est un assemblage de composants où chacun a son rôle à jouer, dans votre sécurité, dans votre confort et également dans look !

Découvrez-les et vous comprendrez ainsi pourquoi il y a tant de choix dans les vélos à assistance électrique. Avec nos conseils, vous trouverez le NEOMOUV qu'il vous faut.

 

LES DIFFÉRENTS TYPES DE VÉLOS ET LEUR USAGE

Il existe différentes catégories de vélos en fonction des pratiques que l’on souhaite faire :

  • Vélo Urbain ou de Ville
  • Vélo pliant
  • VTC / Vélo Trekking
  • VTT

 

VÉLO URBAIN OU DE VILLE

Le vélo électrique de ville est destiné à une pratique loisir mais l’on peut malgré tout l’utiliser sur des «petits chemins» comme des chemins côtiers ou de halage.

Il s’agit d’un vélo équipé de pneus sans crampons pour une pratique sur route principalement.

Ce vélo est confortable avec la plupart du temps une position de dos droit et une forme de cadre style «col de cygne» (sauf le FURTIVOO).

Découvrez le CARLINA, l’ELAIA, le FACELIA, le LINARIA, le KALYSO et le FURTIVOO...

CARLINA
FURTIVOO

VÉLO PLIANT

Le vélo électrique pliant peut être transporté facilement : il est pratique pour les transports en communs et séduit fortement la clientèle de camping-caristes. Équipé de petites roues (20 pouces), il est parfait pour une utilisation sur des petites distances.

Découvrez le PLIMOA...

PLIMOA

VTC / VÉLO TREKKING

Le vélo électrique tout chemin est destiné à une pratique loisir ou sportive. Il s’agit d’un vélo équipé de pneus polyvalents afin de pratiquer aussi bien dans les chemins comme sur la route.

Ce vélo est la plupart du temps équipé d’un porte-bagages, de suspensions, de freins hydrauliques et de roues en 28 pouces.

Il est destiné aux personnes souhaitant faire de grandes distances comme La Loire à Vélo par exemple !

Découvrez le NOVA, le MOUNTAIN et leur déclinaison en SHIMANO, NOVA S et MOUNTAIN S...

MOUNTAIN S

VTT

Le vélo électrique tout terrain est destiné à une pratique sportive, dans les chemins et les terrains accidentés.

La majorité est équipé d’une fourche suspendue (comme notre CRONOS) et le haut de gamme est tout- suspendu (comme notre BRICKS).

La position du cycliste est sportive et inclinée. Plus le VTT est bien équipé (suspension, dérailleur, freinage), plus la pratique est engagée?!

Découvrez le CRONOS, l’ENARA et le BRICKS...

ENARA

 

LES ÉLÉMENTS TECHNIQUES DES VAE

LES ÉLÉMENTS ÉLECTRIQUES

 

 

Un vélo à assistance électrique est un assemblage de composants

LE DISPLAY

Il est la console de bord située sur le guidon. LED ou LCD, il peut indiquer plusieurs types d’informations. Les fonctions de bases sont

  • L’allumage du VAE,
  • Le niveau d’assistance (= boîte de vitesse pour une voiture ; plus le niveau d’assistance sélectionné sera élevé, plus la batterie sera sollicitée en termes d’énergie)
  • Et le niveau de charge de la batterie.

Les display LCD indiquent des informations supplémentaires comme la vitesse en temps réel, l’heure, la cadence de pédalage...

Display

LE MOTEUR

Il permet au cycliste d’être assisté. Il peut être à l’avant, à l’arrière ou encore dans le pédalier et ne dépasse pas les 250W selon la législation française.

Le moteur roue

Le moteur roue (avant/arrière) fait partie des moins coûteux.

Il fonctionne avec un système de capteurs situés au niveau du pédalier, on parle ici d’un moteur à «capteur de cadence» ou «capteur de pédalage».

Ce type de moteur s’active à partir du moment où l’on passe devant le capteur (en pédalant). Dès que le moteur s’active, le vélo est emmené au maximum du niveau d’assistance choisi. Plus simplement, il s’agit d’un vélo «très assisté» qui conviendra à une clientèle voulant faire le moins d’effort possible. De ce fait, il est possible qu’il donne quelques à-coups au démarrage.

Moteur roue Bafang
Moteur central Neoassist
Moteur central Shimano

Le moteur pédalier

Contrairement au moteur roue, il s’agit ici d’un capteur d’effort et non de cadence. Le moteur pédalier se différencie par son emplacement, mais surtout par les sensations et le confort qu’il procure. Lorsque l’on utilise un moteur pédalier, l’assistance est beaucoup plus souple, plus fluide et pour certaines personnes, plus agréable.

L’autre avantage de ce moteur est qu’il permet de se rapprocher des sensations du vélo «classique» tout en apportant une aide au pédalage.

Il est important de comprendre qu’il s’agit d’une assistance proportionnelle à l’effort que l’on apporte sur le pédalage (la pression exercée sur les pédales) et qui par conséquent est plus adaptée aux différents efforts effectués par le cycliste.

Enfin il permet par-dessus tout de faire des économies sur l’autonomie de la batterie car le moteur ne délivre pas constamment le maximum de sa puissance.

 

LA BATTERIE

La batterie permet d’offrir la puissance nécessaire pour faire fonctionner le moteur.

La capacité d’une batterie s’exprime en Ampère ou en Watt, sa tension en Volt. Pour obtenir la puissance d’une batterie en Watt, il suffit de multiplier l’ampérage par le voltage. Ex : Une batterie de 10Ah en 36V a une capacité de 360Wh (10Ah x 36V = 360Wh).

La batterie est un composant consommable et a une durée de vie limitée : à terme, sa capacité et ses performances s’amenuisent, et il faut la remplacer. Le vieillissement de la batterie peut donc contribuer à des changements de performances du VAE.

L’autonomie de la batterie, c’est la durée pendant laquelle le VAE peut fonctionner avant de devoir recharger la batterie.

Batterie positionnée sur le porte-bagages
Batterie gourde positionnée sur le tube diagonal

La «durée de vie de la batterie» correspond à la durée avant de devoir la remplacer. Elle est liée à son «âge chimique» qui est composé :

  • Du passage du temps
  • Du nombre de cycles de charge (aucune obligation de vider complètement la batterie à chaque fois puisqu’il n’y a pas d’effet mémoire) (attention à ne jamais laisser une batterie déchargée sans la recharger)
  • De l’entretien dont a bénéficié la batterie
  • De l’utilisation du vélo : poids du vélo, de l’utilisateur et du matériel transporté / état mécanique du vélo (pression des pneus, état de la transmission) / cadence de pédalage / relief du parcours / température extérieure...
  • Du niveau d’assistance choisi...
  • L’efficacité de la batterie s’amenuise lorsque son âge chimique augmente (suivre les conseils indiqués dans le manuel pour optimiser les performances de la batterie et prolonger sa durée de vie).

 

LES ÉLÉMENTS MÉCANIQUES

Afin d’affiner son choix et de s’adapter au mieux à la pratique souhaitée, il faut choisir les bons équipements, que ce soit le dérailleur, les freins, les suspensions.

Dérailleur 7V Shimano

LE DÉRAILLEUR

Il en existe de nombreux comme par exemple dans la gamme NEOMOUV avec la marque SHIMANO :

  1. Le TX300 (sur le LINARIA),
  2. L’Altus (sur pratiquement tous nos modèles),
  3. Le Deore (uniquement sur nos VTT),
  4. Le Nexus (notamment sur le Drive, modèle avec transmission par cardan)

En fonction de la pratique, le dérailleur n’est pas le même.

Pour une pratique sportive, il est préférable de monter en gamme afin que le changement de vitesse soit plus précis et plus fluide.

LES FREINS

Sur la gamme NEOMOUV, il y a 2 types de freins :

  1. Freins à patins (modèles entrée/milieu de gamme)
  2. Freins à disques

Les freins à disques sont plus précis et fonctionnent dans toutes les conditions (pluie...).

Les freins à patins fonctionnent avec un système de câble tandis que les freins à disques avec de l’huile (à l’intérieur d’une gaine) ce qui explique la qualité et la réactivité de ces derniers.

Freins à patins
Freins hydrauliques

 

LES SUSPENSIONS

Une suspension permet d’amortir les chocs du cycliste et ainsi améliorer son confort.

Différentes suspensions existent :

  1. À l’avant sur la fourche
  2. À l’arrière du vélo

Dans la gamme NEOMOUV, seul le LINARIA n’est pas pourvu de suspension, ce qui explique son coût plus abordable.

On retrouve obligatoirement des suspensions sur les VTT, car l’usage en chemin ou terrain accidenté nécessite ce type d’équipements.

Fourche suspendue

COMPRENDRE ET ANALYSER VOS BESOINS

Afin de pouvoir vous orienter vers le vélo qui vous est adapté, il est important de bien analyser votre profil et vos envies :

  • Sur quels terrains souhaitez-vous pratiquer (chemin, route ou les deux) afin de définir la catégorie de vélo (VTT, VTC, Vélo urbain).
  • Quelle distance souhaitez-vous réaliser par semaine par exemple, afin de vous orienter sur le choix de batterie.
  • Enfin quelle est votre taille afin de vous fournir une hauteur de cadre/taille de roues qui vous correspond. La taille joue un rôle important, car si elle est mal choisie, le consommateur peut ne pas être en confiance sur le vélo ou même, sur la durée, ressentir des douleurs.

 

LA TAILLE

La taille du vélo varie donc en fonction de la taille de la personne.

  • Taille de roue : 24/26/28 pouces
  • Taille du cadre : 40/45/47/50... (elle mesure la distance entre l’axe du pédalier et le haut du tube de selle)

En essayant le vélo, l’idéal est, assis sur la selle, d’avoir la pointe des pieds qui touche le sol.

La taille de la personne, son entrejambe et la position qu’elle souhaite avoir sur le vélo sont des paramètres à prendre en compte.

Voici un tableau approximatif pour déterminer quelle taille de vélo vous correspond :

 Nous contacter